SÉCURITÉ

GARANTIR LA SÉCURITÉ ET LA TRANQUILLITÉ DES CITOYENS

Le MR s’engage POUR

  • garantir le respect de la loi et de l’autorité publique, et renforcer la confiance et le dialogue entre les citoyen(ne), les représentant(e)s des services de prévention et la police

  • assurer l’écoute et le soutien des citoyen(ne)s victimes d’actes de délinquance, de violences conjugales, d’incivilités, de menaces ou d’atteinte à leur tranquillité

 

  • promouvoir les services de prévention (gardiens de la paix, éducateurs de rue, agents de proximité travaillant en soirée) et à renforcer l’efficacité de ces dispositifs indispensables, notamment en soirée, pour assurer la cohésion sociale dans l’ensemble des quartiers

 

  • soutenir l’action efficace et les résultats du projet pilote UNEUS – Union pour un Environnement Urbain Sécurisé associant les services communaux, la police, le Parquet, les acteurs de la prévention – qui a permis, dans le cadre d’une action coordonnée, la diminution de 30% de la délinquance depuis 2015.

  • renforcer la décentralisation des services de la zone de police et la présence d’une police de proximité en soirée afin de combattre efficacement la délinquance (notamment à l’égard des touristes fréquentant les hôtels saint-gillois) et les incivilités récurrentes (tags, effractions dans les commerces, trafics de stupéfiants…)

 

  • développer le réseau de caméras de video-surveillance par l’installation de « caméras intelligentes » dans les zones touchées par le trafic de stupéfiants, le vandalisme organisé (récurrence des tags),…

 

  • garantir la tranquillité des habitants en diffusant et en appliquant les dispositions du règlement général de police

 

  • proposer au conseil communal d’adhérer aux dispositifs prévus par le projet de loi fédéral relatif à une « approche administrative des nuisances publiques, des troubles de l’ordre public et de la criminalité » qui tend à renforcer les pouvoirs de la commune et du Bourgmestre pour lutter contre le blanchiment d’argent, le trafic de stupéfiants dans les établissements et les activités criminelles susceptibles de se greffer sur le tissu économique de la commune

 

  • développer les constats permettant l’application de sanctions administratives ou des prestations d’intérêt général à l’égard de comportements illicites : stationnements sur les passages pour piétons et cyclistes, les emplacements PMR, les zones de livraison, incivilités diverses, les comportements irrespectueux à l’égard des personnes,..

 

  • poursuivre la coopération avec la Zone de Police Bruxelles-Ixelles pour lutter contre les actes de délinquance et les incivilités dans les zones mitoyennes, notamment dans le parc de la Porte de Hal, situé sur le territoire de la Ville (trafics, agressions,…) et au quartier Louise dont les habitants et les commerçants saint-gillois subissent les excès générés par l’activité nocturne du Haut de la Ville

 

  • obtenir une présence renforcée de la police fédérale des gares dans et aux abords de la gare du Midi et la prise en charge du transfert des prisonniers par la Police Fédérale

 

  • combattre la mendicité organisée – y compris dans les transports publics – et l’exploitation inacceptable des enfants
Publicités