Quartier du Midi

LE PARI DE L’AVENIR DU QUARTIER DU MIDI

Le Schéma Directeur des aménagements de la Gare du Midi et de ses abords, initié en juillet 2012 par la Région, a retenu différentes options qui font l’objet d’un projet de Plan d’Aménagement Directeur qui sera soumis à l’enquête publique à l’automne de cette année.

Des projets irréalistes ont été abandonnés comme la gare internationale souterraine imaginée sous la rue de France ou la reconstruction des bâtiments de la SNCB, avenue Fonsny, sur base des plans de Jean Nouvel.

Le projet « Victor », modifié pour offrir 35% de logements, sera analysé dans le cadre du rapport d’incidences environnementales.

Le quartier pourrait accueillir à terme, sur l’ensemble de la zone à cheval sur Saint-Gilles et Anderlecht quelque 9000 nouveaux habitants.

La SNCB a décidé de rassembler l’ensemble de son personnel (4000 agents) sur le site rénové et partiellement reconstruit de l’avenue Fonsny – préservant le Tri Postal – dans le cadre d’un projet immobilier d’envergure impliquant la reconversion de ses autres propriétés du quartier (avenue de la Porte de Hal, rue de France et dans l’îlot France-Bara) en fonctions diverses : logement, bureaux, activités économiques, services,…

Dans l’attente des travaux, répondant à une demande citoyenne relayant le souhait de nombreux riverains, des contacts sont en cours entre Commune, SNCB et partenaires privés pour envisager l’occupation temporaire de locaux du Tri Postal pour y proposer diverses activités en lien et en partenariat avec le quartier.

D’autres chantiers sont programmés : construction de la station de métro « Constitution », qui perturbera sensiblement les riverains, les commerçants du Boulevard Jamar et le marché, ainsi que la construction de la nouvelle tour de contrôle du trafic ferroviaire de la gare du Midi et du siège du gestionnaire du réseau ferré (38000 m2), rue de France, pour laquelle un concours est lancé.

Dans ces perspectives, le MR s’engage POUR

  • Concilier la double dimension – internationale et locale – du Quartier du Midi, assurant le rôle de Porte de l’Europe de la gare et préservant la qualité de vie, la mixité et la convivialité des quartiers riverains
  • Défendre dans le cadre du projet de Plan d’Aménagement Directeur de la gare du Midi et de ses abords proposé par la Région :

 

–  un projet urbanistique global et cohérent, une densification et des gabarits d’immeubles raisonnables aux normes énergétiques strictes, un environnement de qualité attractif pour les habitants et les investisseurs privés

–  le concept de « gare habitante » ouverte sur le quartier, assurant le lien   entre les deux rives du chemin de fer

– un juste équilibre entre les fonctions de logement et de bureau, la simultanéité des chantiers des différentes fonctions et la qualité architecturale des projets

–  la rénovation des bâtiments de l’avenue Fonsny destinés à accueillir l’ensemble des personnels de la SNCB, en préservant l’ensemble architectural du Tri Postal

– la création de nouveaux logements dans le cadre de la rénovation/reconversion des bâtiments de la SNCB (ATRIUM avenue de la Porte de Hal, rues de Russie et de Mérode), projet de 10.000 m2 sur la trémie du tram boulevard Jamar…

– la diversité des types de logements, un équilibre entre logements publics (Citydev, sociaux, conventionnés, régie foncière…) et privés pour garantir la mixité sociale du quartier

– le développement d’activités économiques, de services (décentralisation administrative,…) et d’infrastructures d’accueil (crèches), scolaires, culturelles et sportives en phase avec l’accroissement de la population

– l’affectation des « quadrilatères » (14000 m2 d’espaces situés sous les rails entre la Petite Ceinture et la rue Couverte) en halle gourmande, marché couvert, espaces horeca, parking vélos…

– la rénovation de l’espace public, le confort du piéton, des usagers du transport ferroviaire, des touristes, la verdurisation du quartier,…

– une signalétique touristique digne de la Capitale de l’Europe

 

– un plan de mobilité qui diminue la pression automobile sur le quartier au départ du ring, protège les quartiers riverains de l’avenue Fonsny, renforce l’offre de parking pour les cyclistes…..

 Le MR s’engage POUR

  • poursuivre la rénovation des quartiers riverains de l’avenue Fonsny : aménagement des voiries, verdurisation, initiatives pour encourager la rénovation urbaine (nombreuses initiatives privées), le développement économique, une politique équilibrée de mobilité et de stationnement, la mixité, la convivialité et la qualité de vie du quartier

Marché du Midi

  • obtenir de la Région la compensation d’espaces nécessaires au maintien du MARCHE DU MIDI dont les surfaces actuellement occupées seront amputées par les travaux d’aménagement de la station de métro « Constitution » et le plan mobilité prévoyant les quais des lignes de bus entre le long de l’avenue Fonsny

 

  • poursuivre les négociations en cours pour l’affectation temporaire du Tri Postal à des initiatives en lien et en concertation avec les habitants, obtenir l’entretien des bâtiments (tags, vitres…) dans l’attente des travaux

 

  • obtenir de la Région, et en particulier de Bruxelles Propreté qui a la charge et la responsabilité du nettoyage des voiries régionales aux abords de la gare (avenue Fonsny, place Broodthaers, Esplanade de l’Europe, place Horta…), un plan d’action pour assurer l’entretien permanent de l’espace public quartier du Midi
  • garantir la sécurité du quartier, combattre les trafics, notamment les réseaux de faux taxis…, obtenir une présence renforcée de la police fédérale des gares,..
Publicités